Cognac une victoire

Cognac une victoire

En ce dimanche ensoleillé de Pâques, les Berjalliens se rendaient du côté de Cognac, avec pour objectif : la victoire, voire plus. Quelques supporters berjalliens étaient du déplacement pour encourager nos joueurs. 

Cette première entame de match était fructueuse pour nos Ciel et Grenat, avec une première pénalité pour Nicolas Vuillemin qui, 5minutes plus tard, transformait l’essai de Pablo Patilla. Les Cognaçais marquaient quant à eux deux pénalités lors de cette première mi-temps. Deux cartons jaunes étaient aussi distribués pour un manque de discipline de chaque coté. Quelques secondes avant l’entrée au vestiaire, Tomas Munilla marquait un essai qui permettait de rentrer aux vestiaires en confiance. 

Seconde période qui laissait à désirer puisque l’indiscipline régnait côté Berjalliens…Malgré l’entrée des renforts, les Ciel et Grenat se faisaient dominer nettement par des Cognaçais remontés qui inscrivaient trois pénalités. Les locaux n’étaient plus qu’à 3 points des Nord-Isérois. L’Union Cognac Saint-Jean-d’Angély s’était battue jusqu’au bout pour tenter de renverser des Berjalliens qui étaient en peine sur ce second acte. Sur une chandelle de Benjamin Noble et une réception pour Bordoli, l’arbitre sifflait la fin de cette rencontre sur le score de 18 à 15 pour les Berjalliens. 

Un match en demi teinte pour des Ciel et Grenat trop indisciplinés au retour des vestiaires, point à corriger pour affronter ce jour nos concurrents directs : Blagnac. 

Déplacement à Suresnes !

Déplacement à Suresnes !

Photo par Fanny HAAS

Après un bloc en demi-teinte comptant deux défaites et une victoire, les Berjalliens se déplaçaient à Suresnes avec comme objectif : la victoire afin de garder ses espoirs de qualification dans le Top6. 

Après une première pénalité inscrite, les Berjalliens, par le biais de leur pack, inscrivait le premier essai de la rencontre sur un ballon porté de Castan. 

Notre buteur, Cachet, transformait ses tirs. Ce qui permettait à Bourgoin d’être devant à la pause 13 à 12.

Au retour des vestiaires, les Ciel et Grenat effectuaient une grosse rentrée avec un essai de Luafutu entre les perches sur une magnifique combinaison. Peu de temps après, c’est notre demi de mêlée, Bouet, qui transperçait la défense des adversaires pour inscrire l’essai du bonus.

Nos Berjalliens creusaient le score et remportaient cette rencontre 27 à 12. 

Une victoire à 5 points qui fait du bien au moral, notamment avant d’affronter deux adversaires directs : Albi et Valence Romans. 

Photo par Fanny HAAS
Déplacement à Narbonne !

Déplacement à Narbonne !

Photo par Fanny HAAS

De retour après une trêve des confiseurs bien méritée, c’est du côté de l’Aude, à Narbonne, que nos Berjalliens effectuaient leur premier match de l’année.

Les Ciel et Grenat étaient surpris d’entrée par un essai dès la première minute de Nakobukobua sur un contre. Les supporters berjalliens présents dans le public étaient refroidis. Malgré une pénalité de Chauvet, les Isérois n’étaient pas abattus et débloquaient leur compteur avec un essai sur contre de notre nouvel ailier, Rokua, qui dynamitait la défense orange et noire. Notre buteur, Vuillemin, ajoutait des points supplémentaires grâce à son coup de pied, puisque Nicolas Cachet était malheureusement sorti sur protocole commotion tôt dans cette partie. Les Berjalliens, par un merveilleux hasard, contraient un ballon à quelques mètres de l’en-but narbonnais où Christopher Bosch aplatissait pour donner l’avantage aux siens à la pause (16-20).

En seconde période, bis repetita avec un essai d’entrée des Narbonnais qui revenaient des vestiaires remontés. Les Berjalliens encaissaient 20 points dans ce deuxième acte et ne parvenaient pas à scorer, malgré une dernière munition en fin de partie pour tenter de décrocher le point de bonus défensif… 

L’année 2023 commence donc par une défaite pour le CSBJ mais à noter tout même une satisfaction sur les performances de certains joueurs comme Rokua, Morton ou encore Bosch. De l’envie, du combat, qu’il faudra mettre encore ce samedi, face à Nice, pour espérer notre première victoire de l’année.

Photo par Fanny HAAS
Déplacement à Blagnac !

Déplacement à Blagnac !

Photo par Fanny HAAS

Après avoir retrouvé le gout de la victoire dans ce troisième bloc, les Berjalliens se déplaçaient à Blagnac pour le compte de la 12ème journée de championnat de nationale. Une rencontre qui opposait deux équipes à égalité de points au classement promettant un match serré sur les bords de la Garonne.

Une première mi-temps qui se révélait plutôt fermée, avec une indiscipline berjallienne qui permettait au buteur de Blagnac, bien connu de la maison, Antoine Renaud, de prendre le score. Un duel de haut niveau avec les réponses de Nicolas Cachet. A la pause, les Berjalliens étaient menés 12 à 6.

Nous pouvions s’attendre à un sursaut en seconde période mais la physionomie du match était la même. Malgré une domination Berjallienne en fin de rencontre, les Ciel et Grenat ne parvenaient pas à franchir la ligne. Bien qu’Antoine Renaud continuait d’enquiller les pénalités, Nicolas Cachet offrait le bonus défensif au sien pour un score final de 18 à 12.

Un résultat qui ne reflète pas les deux dernières rencontres de nos Berjalliens face à Chambéry ou Cognac. L’indiscipline a ce soir-là coûté cher aux Ciel et Grenat qui se projettent désormais sur les deux rencontres à domicile avant les fêtes, à commencer par Rennes ce soir et Hyères-Carqueiranne la semaine prochaine pour le début des matches retour.

Photo par Fanny HAAS
Retour sur le 2ème bloc !

Retour sur le 2ème bloc !

Pour débuter ce deuxième bloc, les Berjalliens recevaient l’équipe de Suresnes avec de belles certitudes après ce premier acte du championnat bien effectué. Quatre victoires sur quatre, du jamais vu depuis la saison 99/00. 

Malheureusement, le conte de fée ne va pas durer et la sanction est tombée dans leur antre de Rajon, devant un public nombreux. Ils vont laisser le match à Suresnes et ne prendront qu’un point de bonus défensif en s’inclinant 27 à 32.

Lors de la deuxième journée, les Ciel et Grenat sont allés défier les Albigeois. Un déplacement pas évident et les coachs espèrent un sursaut de la part des joueurs pour essayer de rattraper la prestation de la semaine précédente. Hélas, c’est l’inverse qui s’est produit avec des Berjalliens trop indisciplinés pour prétendre à une victoire. 

Cela aurait permis de se remettre en confiance pour recevoir le leader du championnat et nos voisins du VRDR. Dans un stade quasiment à guichet fermé, les Berjalliens ont montré un tout autre visage en ayant des ressources pour être à la hauteur de ce derby… qui ne seront récompensés que de deux points avec un match nul. 

Forts de cette prestation face à l’ogre de cette nationale, on s’attendait à un voyage en terre Tarbaise avec une victoire à la clé. Mais il ne faut jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué car à la stupeur des coachs et des supporters présents,  les joueurs vont passer totalement à côté de leur première mi-temps.L’écart est ensuite trop important pour revenir au score et la colère sera grande pour les coachs, surtout à l’aube d’une rencontre primordiale à Rajon.

Nous étions attendus. Après un deux sur deux en matches amicaux, les Bressans venaient à Bourgoin avec des intentions et probablement au bon moment au vu de nos prestations. Une rencontre qui se solde par une nouvelle défaite.  C’est donc un premier bilan en demi-teinte pour nos Ciel et Grenat qui devront relever la tête pour ce troisième bloc et conclure la phase aller en retrouvant le top6 espéré. 

Photo par Fanny HAAS