Déplacement à Narbonne !

Déplacement à Narbonne !

Photo par Fanny HAAS

De retour après une trêve des confiseurs bien méritée, c’est du côté de l’Aude, à Narbonne, que nos Berjalliens effectuaient leur premier match de l’année.

Les Ciel et Grenat étaient surpris d’entrée par un essai dès la première minute de Nakobukobua sur un contre. Les supporters berjalliens présents dans le public étaient refroidis. Malgré une pénalité de Chauvet, les Isérois n’étaient pas abattus et débloquaient leur compteur avec un essai sur contre de notre nouvel ailier, Rokua, qui dynamitait la défense orange et noire. Notre buteur, Vuillemin, ajoutait des points supplémentaires grâce à son coup de pied, puisque Nicolas Cachet était malheureusement sorti sur protocole commotion tôt dans cette partie. Les Berjalliens, par un merveilleux hasard, contraient un ballon à quelques mètres de l’en-but narbonnais où Christopher Bosch aplatissait pour donner l’avantage aux siens à la pause (16-20).

En seconde période, bis repetita avec un essai d’entrée des Narbonnais qui revenaient des vestiaires remontés. Les Berjalliens encaissaient 20 points dans ce deuxième acte et ne parvenaient pas à scorer, malgré une dernière munition en fin de partie pour tenter de décrocher le point de bonus défensif… 

L’année 2023 commence donc par une défaite pour le CSBJ mais à noter tout même une satisfaction sur les performances de certains joueurs comme Rokua, Morton ou encore Bosch. De l’envie, du combat, qu’il faudra mettre encore ce samedi, face à Nice, pour espérer notre première victoire de l’année.

Photo par Fanny HAAS
Déplacement à Blagnac !

Déplacement à Blagnac !

Photo par Fanny HAAS

Après avoir retrouvé le gout de la victoire dans ce troisième bloc, les Berjalliens se déplaçaient à Blagnac pour le compte de la 12ème journée de championnat de nationale. Une rencontre qui opposait deux équipes à égalité de points au classement promettant un match serré sur les bords de la Garonne.

Une première mi-temps qui se révélait plutôt fermée, avec une indiscipline berjallienne qui permettait au buteur de Blagnac, bien connu de la maison, Antoine Renaud, de prendre le score. Un duel de haut niveau avec les réponses de Nicolas Cachet. A la pause, les Berjalliens étaient menés 12 à 6.

Nous pouvions s’attendre à un sursaut en seconde période mais la physionomie du match était la même. Malgré une domination Berjallienne en fin de rencontre, les Ciel et Grenat ne parvenaient pas à franchir la ligne. Bien qu’Antoine Renaud continuait d’enquiller les pénalités, Nicolas Cachet offrait le bonus défensif au sien pour un score final de 18 à 12.

Un résultat qui ne reflète pas les deux dernières rencontres de nos Berjalliens face à Chambéry ou Cognac. L’indiscipline a ce soir-là coûté cher aux Ciel et Grenat qui se projettent désormais sur les deux rencontres à domicile avant les fêtes, à commencer par Rennes ce soir et Hyères-Carqueiranne la semaine prochaine pour le début des matches retour.

Photo par Fanny HAAS
Retour sur le 2ème bloc !

Retour sur le 2ème bloc !

Pour débuter ce deuxième bloc, les Berjalliens recevaient l’équipe de Suresnes avec de belles certitudes après ce premier acte du championnat bien effectué. Quatre victoires sur quatre, du jamais vu depuis la saison 99/00. 

Malheureusement, le conte de fée ne va pas durer et la sanction est tombée dans leur antre de Rajon, devant un public nombreux. Ils vont laisser le match à Suresnes et ne prendront qu’un point de bonus défensif en s’inclinant 27 à 32.

Lors de la deuxième journée, les Ciel et Grenat sont allés défier les Albigeois. Un déplacement pas évident et les coachs espèrent un sursaut de la part des joueurs pour essayer de rattraper la prestation de la semaine précédente. Hélas, c’est l’inverse qui s’est produit avec des Berjalliens trop indisciplinés pour prétendre à une victoire. 

Cela aurait permis de se remettre en confiance pour recevoir le leader du championnat et nos voisins du VRDR. Dans un stade quasiment à guichet fermé, les Berjalliens ont montré un tout autre visage en ayant des ressources pour être à la hauteur de ce derby… qui ne seront récompensés que de deux points avec un match nul. 

Forts de cette prestation face à l’ogre de cette nationale, on s’attendait à un voyage en terre Tarbaise avec une victoire à la clé. Mais il ne faut jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué car à la stupeur des coachs et des supporters présents,  les joueurs vont passer totalement à côté de leur première mi-temps.L’écart est ensuite trop important pour revenir au score et la colère sera grande pour les coachs, surtout à l’aube d’une rencontre primordiale à Rajon.

Nous étions attendus. Après un deux sur deux en matches amicaux, les Bressans venaient à Bourgoin avec des intentions et probablement au bon moment au vu de nos prestations. Une rencontre qui se solde par une nouvelle défaite.  C’est donc un premier bilan en demi-teinte pour nos Ciel et Grenat qui devront relever la tête pour ce troisième bloc et conclure la phase aller en retrouvant le top6 espéré. 

Photo par Fanny HAAS
Retour sur le déplacement à Albi

Retour sur le déplacement à Albi

Pour le compte de la 6ème journée de championnat, les Berjalliens se sont présentés à Albi avec une météo particulièrement clémente pour un mois d’octobre. 

Le coup d’envoi est donné au Stadium municipal et les Ciel et Grenat vont particulièrement prendre en mains la rencontre. Une première pénalité est proposée à Vuillemin qui ne manquera pas d’ouvrir le score après 8 minutes de jeu. Peu de temps après, le buteur albigeois égalisait par le biais de Pehau, et ensuite prendre l’avantage avec 9 à 3.

Ce n’est sans attendre la réaction berjallienne grâce à un essai de Théophile Cotte entre les perches qui permettait à Bourgoin de mener 10 à 9 à la pause, de quoi nourrir des espoirs. 

La deuxième mi-temps démarrait sur une pénalité pour les locaux, qui leur permettaient de reprendre l’avantage au score dès la 44ème. 

Les Berjalliens commettaient pas mal de fautes et d’indiscipline entraînant un carton jaune à notre deuxième ligne anglais, Jonathan Kpoku. 

Les locaux profitaient de cet avantage numérique pour inscrire leur premier essai par Marzocca.

A l’heure de jeu, les Albigeois menaient 19 à 10. Score raccourcit par une pénalité offerte à Vuillemin, mais cela n’était que de courte durée puisque le pilier De Clercq inscrivait un nouvel essai. Le score échappait donc aux Ciel et Grenat qui comptaient 11 longueurs de retard. 

Retard qui n’était malheureusement pas rattrapé, puisque malgré une pénalité de Vuillemin (24-16), les Albigeois jouaient le score et répondaient derrière pour donner ce score final de 27 à 16. 

Malgré une fin de match sur leurs lignes de 5m, les Berjalliens n’ont pas réussi à franchir de nouveau leur ligne pour revenir en Isère avec un éventuel point de bonus défensif.  

Une nouvelle défaite pour des Ciel et Grenat qui ont tout de même fait preuve de caractère face à une bête noire depuis plusieurs saisons. Cela n’aura pas suffi aux Berjalliens de ramener des points et de se « rassurer » avant la rencontre du jour face à Valence-Romans.

CSBJ Rugby face à Chambéry : un choc au sommet régional ?

Le match de samedi est le derby pour les berjalliens et les chambériens. Une rencontre entre deux clubs séparés d’ à peine 60 km et aussi une rencontre entre deux mondes opposés avec un  club de Chambéry qui caracole en deuxième place et un Bourgoin qui essaye de se maintenir. 

Chambéry qui a clairement fait le meilleur début de saison pour un club de nationale avec devant eux le club de Valence Romans relégué de Pro D2. Ils ont même battu le club d’Angoulême lors de la dernière journée.

En face on a un club berjallien qui se débat en fond de classement et qui même avec les points qu’il devrait récupérer reste en zone relégable.  On sent que les dirigeants attendent un vrai sursaut d’amour propre de la part des joueurs. Avec un staff en or et des entraînements qui sont pourtant réalisés pleinement, les joueurs sont retombés dans leur travers lors de la rencontre face à Dax premier non relégable avant le match face au CSBJ. 

Si lors de la première mi-temps les joueurs Ciels et Grenats ont su tenir, ils ont ensuite coulé comme si le niveau avait régressé avec l’entrée des remplaçants. La sortie de “MOMO” à aussi joué sur le plan de jeu mais doit on se poser la question : Certains joueurs n’ont pas le niveau ?

#csbj #csbjchambery #csbjsoc #berjallie #rugby #nationalerugby #ffr #francerugby #articlesport #prod2 #top14 #bourgoin #bourgoinjallieu #isere #fédéralerugby #match #derby